Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Zoom sur une posture: Vasishthasana, la posture du sage Vasishtha

June 12, 2018

Vasishthasana est une posture exigeante attribuée au sage Vasishtha. Elle consiste en un appui en équilibre sur une main et le bord externe d’un pied.

 

 

Dans la mythologie hindoue, le sage Vasishtha est l’un des sept grands rishis: les témoins de la connaissance divine, qui leur fut dévoilée pendant l’air védique. Il était l’un des plus grands Satgurus (guide spirituel) de son temps et on lui attribue la rédaction d’une partie des védas, des anciens textes sacrés de l’hindouisme. Vasishtha serait le fils de Varuna, le dieu du vent. Après sa mort il serait remonté au ciel pour former la constellation de la Grande Ourse. On dit que Vasishtha fut le maître de Rama, l’un des avatars du dieu Vishnou. Dans son ashram d’Atydhya il format le jeune prince d’origine divine aux enseignements du yoga qui firent de lui un souverain sage et pacifique.

 

 

De nombreuses légendes évoquent les facultés extraordinaires et les forces surnaturelles de Vasishtha. Dans la Vasishtha Samhita, le recueil de ses textes, il déclare que seule la pratique assidue et rigoureuse du yoga doublée d’une stricte ascèse permet d’atteindre tout ce qui est important dans la vie. Il aurait lui-même pratiqué des années durant une ascèse des plus rigoureuses. Tout ce qui n’exigeait pas des efforts acharnés relevait pour lui de la paresse, qu’il considérait comme une maladie. Il y voyait la raison principale de l’incapacité des être humains à se sortir de situations fâcheuses. La volonté surhumaine qu’il avait réussi à acquérir à force de pratique lui fut de la plus grande utilité pour défendre Nandini, sa vache au lait miraculeux capable de nourrir une multitude d’hommes et d’exaucer tous les vœux.

Cette vache prodigieuse avait excité la convoitise du roi Vishvamitra, lui-même doué d’une force exceptionnelle donc il comptait bien se servir pour enlever Nandini. Vasishtha et Vashvamitra s’affrontèrent lors d’un violent combat au cours duquel leurs siddhis, leurs pouvoirs surnaturels, se retrouvèrent à égalité. Finalement, Vasishtha eut le dessus grâce a sa puissance spirituelle, développée par sa pratique du yoga. Sa sagesse lui permit de dompter ses sens et ses passions tout en gardant l’esprit clair et le cœur bienveillant. Son attitude au cours du combat fit sur Vishvamitra une telle impression qu’il renonça à la victoire, se retira du monde et consacra le reste de ses jours à l’épanouissement de sa puissance spirituelle. On lui attribue aussi la posture de vishvamitrasana, qui exige un engagement du plus grand degré, de la force et de la renonciation.

 

 

Vasishtha est donc le symbole de l’être humain qui, à force de persévérance et de discipline, parvient à développer l’ensemble des facultés humaines au plus haut point mais n’en fait pas usage à des fins égoïstes. Bien au contraire, il les met exclusivement au service de ses but spirituels : l’esprit de paix, l’altruisme, la compassion et la bonté.

 

Faire l’expérience de Vasishthasana:

Pour maîtriser cette posture en équilibre sur le le côté, il faut autant de force que de sérénité (stirasukhamasanam): de la force, pour se repousser du sol d’une main et d’un pied et de la sérénité pour se maintenir en équilibre et pour soutenir dans la durée l’effort que cet asana exige de tout le corps.

 

 

Vasishthasana a une structure très claire, presque graphique. Une main est appuyée à terre tandis que l’autre pointe vers le ciel. Au milieu, la poitrine bien large offre aux bras leur point d’ancrage. Le dos, le ventre, le bassin et les jambes sont sollicités avec intensité pour maintenir le corps à l’oblique et dans un même plan, sans laisser le bassin partir vers l’arrière. Lorsque les deux axes (jambe-tronc-tête et bras-cœur-bras) sont alignés avec précision, on prend conscience que le cœur se trouve à leur croisée.

Le cœur est le centre de cet asana : toutes les lignes de force en partent et y reviennent, ce qui nous permet de ressentir la conjonction de force physique et de qualités de cœur qui caractérisait le sage Vasishtha.

 

Les bienfaits :

  • Améliore la posture corporelle 

  • Renforce la musculature du tronc et des épaules

  • Corrige les dissymétries du corps 

  • Favorise la stabilité et un bon alignement

  • Améliore le sens de l’équilibre 

  • Apporte à l’esprit concentration et stabilité

  • Procure une sensation de grande force intérieure et de rectitude

 

 

source: Yoga Perfectionnement de Ronald Steiner et Le Ramayana de Vasundhara Filliozat

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives